Skip to content

notes pour les utilisateurs

Des bases de données comparables, notamment celle de la Comédie-Française, s’appuient sur les registres et les livres comptables des théâtres, qui fournissent des informations sur les spectacles après que ceux-ci ont eu lieu. Malheureusement, ces documents n’existent pas pour Saint-Domingue et, par conséquent, cette base de données s’appuie plutôt sur l’information se rapportant aux annonces de spectacles. Ce n’est donc pas une base de données de spectacles, mais plutôt de spectacles programmés. De temps à autre, une annonce figurant ultérieurement dans le même journal indique qu’une représentation fut reportée ou, plus rarement, annulée. Comme notre base de données se propose de fournir une archive des représentations qui se produisirent vraisemblablement, pour autant que nous sachions, nous avons omis celles pour lesquelles nous savons qu’elles furent ajournées (mais nous incluons sur nos fiches les détails de toutes les annonces se rapportant à une représentation donnée le jour indiqué). Les utilisateurs de cette base de données devront garder ceci à l’esprit lorsqu’ils examineront les renseignements fournis dans les annonces individuelles qui sont mentionnées sur la fiche concernant un jour particulier, ainsi que les conclusions que nous avons tirées de notre lecture de l’ensemble de ces annonces.

Il convient d’user de prudence à d’autres points de vue également lors de l’évaluation des informations présentées à la fois dans nos sources et la base de données. La raison principale en est que les renseignements fournis dans les Affiches américaines et autres journaux que nous exploitons regorgent d’erreurs et de contradictions. Celles-ci concernent des informations de base sur des œuvres individuelles (titre, nombre d’actes, auteurs et ainsi de suite) et des informations sur leur représentation à Saint-Domingue. Quand nous pouvons être relativement sûrs que l’information fut reproduite ou imprimée de manière erronée, nous avons apporté les rectifications nécessaires. Les utilisateurs ne devraient donc pas être surpris de découvrir que les informations contenues dans la base de données ne reflètent pas complètement celles indiquées dans la source. De même, ils ne devraient pas être étonnés de s’apercevoir que la même source change certains de ces détails. Cela dit, nous nous sommes plus fréquemment retrouvés dans le cas de figure où nous devions ajouter des informations qui étaient tout simplement absentes d’une source afin de pouvoir identifier des œuvres moins connues, ou celles pouvant provenir d’auteurs différents. Dans le cas d’Annette et Lubin, par exemple, il semblerait que trois œuvres différentes portant ce titre aient été représentées à Saint-Domingue : quelquefois, la source contient un indice permettant d’identifier l’œuvre ; en l’absence de ces indices et en nous appuyant sur notre connaissance de l’histoire du théâtre (une version fut composée seulement plus tard pendant la période qui nous intéresse), nous avons parfois inclus deux ou trois options ponctuées de points d’interrogations pour mettre les utilisateurs en garde. En effet, l’ajout d’un point d’interrogation signifie l’existence d’un doute concernant l’attribution. De même, s’il y avait raison de douter de la véracité d’informations d’un autre type comme la date (dans le cas de représentations annoncées pour le 31 février ou pour un samedi qui n’en était pas un) nous avons suggéré des alternatives probables, accompagnées de points d’interrogation pour indiquer un degré d’incertitude. Nous avons été incapables d’attribuer une œuvre à un auteur, ou de fournir des informations de base sur celle-ci, dans très peu de cas seulement. Dans ces cas-là, les rubriques ont été laissées en blanc.

Un genre théâtral est indiqué pour la majeure partie des œuvres incluses dans la base de données, mais ces indications sont approximatives et devraient aussi être traitées avec prudence. La source fait un usage très libre de la notion de genre, et même les chercheurs modernes ne sont pas d’accord sur la manière de classifier bon nombre de nos œuvres, en particulier lorsque celles-ci incluent le chant et la parole. Le terme opéra-comique offre un cas exemplaire car il est utilisé par certains dans un sens très large et dans un sens plus restreint par d’autres. Bien que nous ayons choisi de relier (presque) toutes les œuvres à un genre théâtral, certaines œuvres pourraient plausiblement être catégorisées de plusieurs manières. En particulier, nous recommandons aux utilisateurs cherchant des œuvres musicales par le biais de la fonction « chercher par genre » d’entreprendre plusieurs recherches afin de s’assurer qu’ils ont couvert toutes les possibilités.

L’orthographe est une autre source de confusion potentielle. Nous avons régularisé l’orthographe des titres, mais les noms sont plus difficiles à traiter. Là où nous pouvions être assez certains que deux orthographes différentes sont associées au même nom, ces dernières ont été régularisées, mais un doute peut quelquefois persister. Quoique nous puissions être sûrs, à moins que d’autres éléments ne suggèrent le contraire, que des noms voisins tels Dulac et Dulacq, ou Dulacq et Dutacq ne font qu’un, est-ce qu’on peut en dire autant, par extension, de Dulac et Dutacq ? Dans ces instances, il revient aux utilisateurs de décider par eux-mêmes. Nous espérons que les recherches futures apporteront des réponses à certaines de ces questions et que nous pourrons continuer à approfondir et à étendre nos connaissances sur ce chapitre extraordinaire de l’histoire du théâtre.

Liste d’abréviations

AA : Affiches américaines

AC : Avis du Cap

AC/SAA : Avis du Cap/Supplément aux Affiches américaines

ADPAA : Avis divers et petites affiches américaines

CPLCF : Courrier politique et littéraire du Cap-Français

GdSD : Gazette de Saint-Domingue

JGdSD : Journal général de Saint-Domingue

MC : Moniteur colonial

ND : Nouvelles diverses

SAA : Supplément aux Affiches américaines

SGdSD : Supplément à la Gazette de Saint-Domingue